1 ère consultation Offerte Google
Sélectionner une page

La toxine botulique (BOTOX)

L’injection de toxine botulique permet de corriger les rides d’expression du visage provoquées par les contractions musculaires lors des mimiques. La contraction répétée des muscles va petit à petit laisser des empreintes sur la peau formant les rides.


Les injections de toxine botulique permettent d’atténuer :

  • les rides horizontales du front.
  • les rides dites du souci entre les sourcils (rides du lion).
  • les rides de la racine du nez apparaissant au sourire(bunny lines).
  • les ridules de la patte d’oie au coin des yeux.
  • les ridules des lèvres (rides de la fumeuse ou plissé solaire).
  • les irrégularités du menton lors de son froncement.
  • une transpiration excessive (hyper-sudation).

La toxine botulique est donc une arme indéniable dans la prévention et la correction des rides d’expression. Ceci étant, d’autres soins sont complémentaires pour ce type d’indication, comme l’acide hyaluronique, les peeling, les lasers esthétiques.

  • Le terme de « toxine » fait souvent peur, à tort, car c’est un produit utilisé depuis plus de 40 ans dont les effets sont parfaitement connus et sans danger pour l’organisme. Il existe également parfois un apriori concernant ce produit qui donnerait un aspect trop « figé » du visage. Ceci ne se produit pas lorsque les injections sont réalisées de façon minutieuse et précise.
  • Comme pour l’ensemble des techniques de médecine esthétique, une bonne indication de l’injection de toxine botulique réalisée avec un dosage approprié donne des résultats très naturels et discrets.
    L’injection de toxine botulique est rapide et en général ne laisse quasiment pas de marques. Le résultat apparait quelques jours après l’injection pour une durée de 3 à 6 mois en fonction des personnes et de la dose injectée.
    • Les injections réalisées avant 40 ans sont essentiellement préventives : on injecte alors des petites doses qui évitent une contraction musculaire trop forte lors des mimiques afin d’éviter l’installation des rides d’expressions. En fonction de l’âge et de l’importance des rides, la stratégie diffère.
    • Après 40 ans, le traitement devient curatif : on injecte des doses plus importantes pour relaxer les muscles qui avec le temps deviennent parfois constamment contractés même au repos. Les rides présentes s’atténuent.
    • A un âge avancé, lorsque l’empreinte des rides d’expression est trop marquée dans la peau, la toxine reste indiquée mais le résultat risque d’être moins efficace car même après la relaxation des muscles, les rides marquées persistent.
  • Il est donc essentiel pour profiter de l’action très intéressante de la toxine de commencer les injections assez tôt et de les répéter régulièrement.

Dr. Guillaume LasserreChirurgien Plasticien

Spécialités

  • Chirurgie plastique, réparatrice et esthétique

Prendre rendez-vous en ligne
Site personnel du chirurgien

Dr. Chrif DlimiChirurgien Plasticien

Spécialités

  • Chirurgie plastique, réparatrice et esthétique

Prendre rendez-vous en ligne
Site personnel du chirurgien

Dr. Christophe ReinboldChirurgien Plasticien

Spécialités

  • Chirurgie plastique, réparatrice et esthétique

Prendre rendez-vous en ligne
Site personnel du chirurgien

Dr. Jean Thomas BacheletChirurgien Maxillo-faciale

Spécialités

  • Chirurgie maxillo-faciale

Prendre rendez-vous en ligne
Site personnel du chirurgien

Traitements possibles par l’injection de toxine botulique

Atténuation des rides du visage

Hyper-sudation

Ca pourrait vous intéresser:

Injection d’acide hyaluronique

Les peelings

Skin booster

Prendre rendez-vous